La voix des usagers des transports en Auvergne-Rhone-Alpes

 
Actualités
Qui sommes nous ?
Nos actions
Adhérer
Contact
Recherche
 
 

 
 

9 mai 2018

La grève a assez duré

les voyageurs sont à bout.
Elle doit cesser rapidement, sa prolongation est dangereuse pour l’avenir du rail.

lire le communiqué du 9 mai 2018

Les médias relaient nos demandes

30 avril 2018

La Fnaut AuRA demande 100 % de remboursement pour les abonnés TER

La SNCF vient d’annoncer un geste commercial pour les abonnées des lignes TER : - 50% à partir du mois de juin. Ceci est absolument insuffisant pour les abonnés d’Auvergne-Rhône-Alpes. En effet Auvergne-Rhône-Alpes est la région la plus affectée par la grève. Ici ce n’est pas 2 jours sur 5 que des trains sont supprimés mais 7 jours sur 7.

Les abonnés TER sont doublement affectés :
d’abord physiquement par la suppression de leur train quotidien qui rend leur déplacement plus long et pénible
de plus financièrement car ils doivent payer pour leur transport de substitution, covoiturage, véhicule personnel, parking, car départemental, pour trouver des alternatives en garde d’enfants, etc. en plus de leur abonnement d’avril qu’ils n’ont pu suspendre.

Les services de la Région calculent actuellement les importantes pénalités que SNCF Mobilités devra verser à la Région pour les trains supprimés conformément à la convention TER. Par contre cette convention ne prévoit rien pour les abonnés.
Néanmoins la Région peut imposer à SNCF Mobilités un dédommagement plus favorable que ce qui est prévu. En effet chaque jour, SNCF Mobilités ne nous informe du plan de transport adapté que la veille à 17H et non au plus tard 24 H avant le début de la perturbation comme le lui impose le code des transport (articles L. 1222-8 alinéa 2 et L. 1222-11 ).

La Fnaut Auvergne-Rhône-Alpes a donc écrit au Président de la Région pour l’enjoindre d’imposer à SNCF Mobilités une compensation financière aux abonnés TER de 100 % pour leur abonnement d’avril et ce dès le mois de mai.

Lettre ouverte au Président de la Région

Mardi 10 avril 2018

Grève : des conditions de transport insupportables !

Conditions de transport pendant et entre les grèves : la Fnaut Auvergne-Rhône-Alpes proteste et somme la SNCF de réagir !
La Fnaut Auvergne-Rhône-Alpes constate que la circulation des trains est particulièrement affectée par les grèves dans la région.
Alors que nationalement en moyenne 1 TER sur 3 circule pendant les jours de grèves, en Auvergne-Rhône-Alpes, c’est seulement 1 sur 20.
De plus, ce que nous ne comprenons pas, c’est qu’en dehors des jours de grève, à peine 50 % des trains TER circulent en Auvergne Rhône Alpes, et que pendant ces périodes de 3 jours, tous les trains sont supprimés sur plusieurs lignes.....

lire le communiqué de presse en entier

C'est la SNCF qui l'affirme !

Le jeudi 9 avril la direction régionale de la SNCF nous envoyait un communiqué de presse annonçant : "Concernant la partie TER, la tendance sera à nouveau d’un TER sur 20 pour les circulations ferroviaires, auxquelles s’ajoutent des circulations par autocars -dont l’emport est bien inférieur aux trains."
Aujourd'hui elle nuance fortement auprès de FR3 ses propres affirmations.
Regardez le reportage de FR3

lire le communiqué de presse de la SNCF

lundi 9 avril 2018

Grève SNCF : la FNAUT s'adresse aux syndicats et au gouvernement

La FNAUT s’adresse aux syndicats de cheminots
1 - La FNAUT rappelle qu’elle respecte le droit de grève, mais déplore que les modalités de la grève en cours retenues par les syndicats pénalisent au maximum les voyageurs.... Lire la suite

Interview Bruno Gazeau, président de la Fnaut, dans le Monde

Pour nos actualités, suivez nous sur Twitter


Cliquez


Actualités

Dernière mise à jour le mercredi 09 mai 2018


Qui sommes nous ?



page.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 25 1 2018  Hébergé par   Temps entre début et fin du script : 0.01 s  3 requêtes